Qui sommes-nous ?


Les populations de montagne dans le monde

Les territoires de montagne représentent 35% de la superficie des continents (120 pays) et 15% de la population mondiale (soit près d’un milliard de personnes).

L’évolution de la montagne constitue donc un enjeu majeur pour la planète d’autant plus que ces territoires jouent un rôle stratégique de première évidence dans de nombreux domaines :

  • identitaire et culturel : transmission de traditions, de savoirs, savoir-faire, connaissance incomparable du milieu naturel et de son équilibre, organisation sociale fondée sur des valeurs d’effort et de solidarité,
  • environnemental : principal fournisseur et réservoir d’eau douce, plus grande réserve de diversité biologique après les océans, participation essentielle, notamment par sa forêt, au cycle du carbone,
  • économique : minerais, hydroélectricité, produits agro-alimentaires de haute qualité et à fortes spécificités, artisanat, éco-tourisme…

La montagne est menacée dans la plus grande partie de la planète par plusieurs dangers mortels : vieillissement des populations, migrations, exode et entassement dans des zones urbaines, déstructuration rapide des sociétés ou communautés, utilisation de plus en plus intensive des ressources naturelles, recherche de solutions coûteuses face à une compétition marchande que ne peuvent soutenir ces territoires, recours à des productions dangereuses…

Cette évolution entraîne de plus en plus de conflits pour l’appropriation des ressources ou territoires, pour le contrôle des productions, pour le maintien des identités et autonomies, pour l’accès aux mêmes droits fondamentaux, etc.

Enfin, parce qu’ils constituent souvent des zones frontalières entre les Etats, les territoires de montagne connaissent de nombreuses guerres ou guérillas. Ainsi 80% des conflits mondiaux ont pour théâtre des zones de montagne.

Pour préserver ces biens publics mondiaux, pour maintenir les populations sur des territoires où leur présence est indispensable et éviter qu’elles ne viennent au contraire grossir les mégapoles, il convient donc de persuader les acteurs nationaux et internationaux de la nécessité d’imaginer et de mettre en œuvre des politiques et des programmes adaptés.

Ce message sera d’autant mieux entendu que les populations de montagne seront organisées et conscientes de leur rôle.

Nous vous invitons à soutenir l’action de l’APMM par votre adhésion, soit à titre individuel, soit en tant que collectivité, organisation ou entreprise, soit dans le cadre d’un partenariat à déterminer en commun.

Comment est née l’APMM ?

L’APMM est née du premier Forum mondial de la montagne qui s’est tenu à l’UNESCO à Paris (France) et à Chambéry en Savoie (France) en juin 2000 à l’initiative de l’Association nationale des élus de la montagne (ANEM) et de la ville d’accueil. A l’issue du Forum qui a réuni 70 pays et 900 participants, il a été décidé de créer une association mondiale des populations de montagne pour faire entendre la voix des montagnards et l’expression de leur volonté.

Qui sont les membres de l’APMM ?

Aujourd’hui, l’APMM est présente dans plus de 70 pays, sur quatre continents. Elle est organisée en associations régionales ou nationales selon les grandes régions de montagne du monde : nord de l’Afrique, Amérique andine, Asie centrale et du sud-est et Europe.

Afin de mieux représenter l’ensemble des forces vives de la montagne, l’APMM est composée de trois collèges :

  • 1er collège : élus, représentants des collectivités ou communautés, et des autres formes d’institutions locales des pays de montagne
  • 2ème collège : ONG, associations issues de la société civile, groupements socioprofessionnels, entreprises artisanales ou industrielles, etc.
  • 3ème collège : personnalités qualifiées (scientifiques, chercheurs ou experts qui travaillent aux côtés des populations de montagne) et toute personne qui s’intéresse aux problématiques internationales de la montagne.

Le Bureau Exécutif est composé des responsables et représentants des continents. Il est chargé de coordonner les actions engagées sur le terrain et celles conduites par les groupes de travail au niveau international. Il définit et met en œuvre les stratégies de l’APMM et veille à l’enracinement de son réseau.
L’équipe administrative, basée à Paris, est composée d’un Directeur assisté d’une équipe restreinte.

 

2_a-e1469026997289Présidence

 

2_b-e1469027119875Bureau exécutif

 

2_c-e1469027104255Equipe permanente

 

2_d-e1469027177676Fonctionnement